Les courtiers immobiliers contre-attaquent (au Québec)

Pierrette Arcand - CRR Sold

Le magazine québécois en ligne Les Affaires a publié hier, mercredi 17 décembre 2014, un article intitulé « Les courtiers immobiliers contre-attaquent ». En arrière plan de la nouvelle requête de la Fédération des chambres immobilières du Québec contre DuProprio, le journaliste Nafi Alibert tente de départager les opinions sur l’emploi d’un courtier immobilier pour vendre ou acheter une propriété.

Qu’est-ce que les courtiers immobiliers du Québec font ou ont fait pour que les gens préfèrent utiliser DuProprio pour vendre ou acheter un bien immobilier? C’est la question que je me pose.

Aux États-Unis, lors de la convention d’octobre 2014 du NAR (National Association of REALTORS®), l’Association nationale des agents immobiliers aux USA, Jessica Lautz présentait la recherche sur le profil des acheteurs et vendeurs de biens immobiliers. On a appris que cette année encore 88% des acheteurs et 88% des vendeurs ont utilisé un agent immobilier pour leurs transactions.

Profil Acheteurs Vendeurs NAR 2014

Les résultats de l’enquête montrent que:

  • les vendeurs voulaient de l’aide pour la mise en marché de leur maison;
  • les vendeurs voulaient vendre à l’intérieur d’une limite de temps spécifique;
  • les vendeurs voulaient de l’aide pour vendre leur maison à un prix compétitif;
  • les vendeurs voulaient travaillé avec une personne intègre, honnête qui a une réputation intouchable.

et que:

  • les acheteurs voulaient de l’aide pour trouver la bonne maison;
  • les acheteurs voulaient bénéficier de la compétence de l’agent pour mieux comprendre le processus d’achat;
  • les acheteurs accordaient une très grande importance à l’honnêteté et l’intégrité de leur agent.

J’aime à rappeler qu’en 2011, Colby Sambrotto, le créateur et fondateur de ForSaleByOwner.com, la première et plus importante entreprise de service sans intermédiaire, a essayé de vendre son appartement de 2 chambres à coucher à New York pour $2.5 millions. Pendant 6 mois il a les techniques que sa compagnie suggère. Aucun succès. Finalement, il a engagé un agent immobilier qui a vendu son condo en peu de temps à plus haut prix que celui qu’il demandait. On peut lire ici.

Ce qui prouve que les tactiques utilisées par les ForSaleByOwner, les DuProprio et compagnies font rarement l’affaire.

Si la vente ne se fait pas, est-ce qu’il faut payer DuProprio quand même? Aux USA, ForSaleByOwner.com et les autres exigent que le vendeur paie immédiatement pour les frais d’annonce, etc. avant que la maison ne soit vendue. Avec un agent immobilier, si la maison n’est pas vendue durant la période déterminée par le contrat d’inscription, l’agent ne fait pas un sou.

A la lecture de l’article dans Les Affaires, on a l’impression qu’en fait tout tourne autour de l’argent et de la commission du courtier immobilier, et que le courtier immobilier a de la difficulté à justifier son travail et sa rémunération. Au Québec, les courtiers doivent sûrement donner à leurs clients plus ou moins les mêmes services que nous donnons en Floride.

Au cas où vous douteriez de ce que fait un courtier immobilier en Floride pour ses clients, voici un article qui liste toutes les fonctions et les étapes d’une transaction: Le rôle exceptionnel du courtier immobilier REALTOR® en Floride.

Contactez-nous pour tous vos besoins en immobilier de Floride.

Jean Feuillet, REALTOR®

Vous informer … Vous conseiller … Vous protéger …
© 2014 – Jean Feuillet, P.A. – All rights reserved / Tous droits réservés.

Sources:

 

 

Une réponse

%d blogueurs aiment cette page :