Immobilier Floride Hebdo: Offres multiples et statistiques

Fluctuation des prix dans l'immobilier mondial

Je suis toujours mal à l’aise lorsque je dois annoncer à mon client qu’il y a déjà plusieurs offres sur le bien immobilier qu’il veut acheter. J’ai l’impression qu’il se sent pressuré pour faire une offre à un prix beaucoup plus élevé qu’il espérait et il me blâme pour cette situation.

C’est dans la nature des acheteurs de vouloir négocier à la baisse leur achat. Pourtant cette année, c’est souvent autrement.

Comme agent d’acheteurs, au fonds, ça ne me fait rien que mon client achète telle ou telle autre propriété. Ce qui est important pour moi, c’est qu’il soit satisfait de son achat. Je vois mon rôle d’agent d’acheteurs comme celui d’un conseiller plutôt que de quelqu’un qui pousse à la vente.

J’ai été formé à une autre école que beaucoup de collègues vendeurs, une école plus moderne qui prend en ligne de comptes les besoins du client avant ses propres besoins.

C’est pourquoi devant les offres multiples, on est pris par surprise. Les offres multiples ont toujours existé et dans les reprises bancaires (foreclosures, REO) et les ventes à découvert (short sales), c’est monnaie courante que d’avoir à affronter plusieurs acheteurs qui goulûment veulent s’approprier le même bien immobilier.

Mais dans les ventes traditionnelles régulières, on n’a pas vu ça depuis plusieurs années, parce que c’était un marché d’acheteurs jusqu’à quelques mois. En effet, la transition du marché d’acheteurs à celui de vendeurs a été très rapide et les raisons sont nombreuses comme j’avais écrit l’an dernier dans cet article « Les offres multiples dans un achat immobilier en Floride« .

Aujourd’hui c’est le vendeur qui détermine le prix de vente. Pourquoi, demanderez-vous? C’est simple. Les statistiques nous montrent clairement que l’inventaire de propriétés dans le sud de la Floride a diminué de presque 40 pour cent. Mais la demande des acheteurs est constamment grandissante. Moins de biens immobiliers disponibles, toujours autant d’acheteurs potentiels, font que la demande et la compétition pour le produit sont fortes.

Les acheteurs de bien immobiliers en Floride viennent du monde entier parce que le sud de la Floride, Fort Lauderdale et Miami, sont les centres d’accès pour les transactions avec l’Amérique du Sud, les Caraïbes, l’Afrique et l’Europe et vice-versa. Alors les Chinois qui veulent vendre leurs produits en Amérique du Sud, achètent dans le sud de la Floride, et les Brésiliens qui veulent aussi vendre leurs produit aux Américains et aux Canadiens, achètent aussi des biens immobiliers à Fort Lauderdale.

Entre tout ça, il y a les touristes, les vacanciers et les « snowbirds » qui habitent en Floride pour une partie de l’année avant de retourner chez eux au printemps. Et eux aussi veulent profiter du marché immobilier incroyable qu’on trouve dans la région à des prix encore imbattable pour la qualité et le soleil et la chaleur à l’année (sauf ce matin parce qu’il fait plutôt froid, 52 degrés F, environ 12 degrés C, :-().

Les statistiques du mois de janvier 2013 montrent que les propriétés en moyenne sont sur le marché pendant 48 jours comparés à 53 en 2012. De même le prix d’achat représente 93.4 pour cent du prix de liste du MLS versus 90.9 pour cent en 2012. Donc la marge de manoeuvre pour la négociation est 6 pour cent ou moins, en janvier 2013.

Une autre statistique qui vaut d’être mentionnée plus en détail est celle du nombre de jours sur le marché par prix de vente du bien immobilier:

  •  Propriétés vendues à moins de $50,000, 26 jours sur le marché;
  • entre $50,000 et $99,999, 48 jours;
  • entre $100,000 et $149,999, 39 jours;
  • entre $150,000 et $199,999, 41 jours;
  • entre $200,000 et $249,999, 56 jours;
  • entre $250,000 et $299,999, 43 jours;
  • et ça monte de quelques jours de plus, jusqu’à $1,000,000 et plus qui prend environ 88 jours à se vendre.

Donc moins de deux mois en moyenne sur le marché avant qu’un bien immobilier ne soit vendu. Ça ne veut pas dire cependant qu’une propriété qui est sur le marché depuis 6 mois va se vendre moins cher. On ne connaît pas nécessairement les circonstances pour cette vente.

Voici les deux rapports de statistiques que je vous laisse.

Statistiques de vente biens immobiliers Fort Lauderdale et région, Janvier 2013

Statistiques de ventes biens immobiliers dans le sud de la Floride, Janvier 2013

Sur ce, on vous souhaite une excellente journée, en espérant vous rencontrer en Floride bientôt.

Copyright © 2012-2013, Jean Feuillet, PA – Tous droits réservés.

%d blogueurs aiment cette page :