Le Jour du Souvenir en Floride

Le Jour du Souvenir (Veterans’ Day) est célébré aux États-Unis et dans plusieurs autres pays en honneur des Anciens Combattants. C’est aussi la date anniversaire de l’Armistice marquant la fin de la première guerre mondiale, le 11 novembre 1919.

En Floride, et aussi dans tous les autres états, cette journée est très solennelle et débute dans de touchants moments que célèbrent ces hommes et ces femmes qui se sont battus pour nous donner la liberté et vaincre les tyrans de ce monde.

Cette année le 11 novembre est un dimanche et il y aura donc des cérémonies un peu partout dans Fort Lauderdale. En voici, quelques-unes ce dimanche:

  • Coral Springs: à 10:30 au Veterans Park, 8601 Royal Palm Blvd. Discours, salve d’honneur des 21 coups de fusil, lever du drapeau.
  • Fort Lauderdale: à 11:00 à Riverwalk en arrière du Broward Center for the Performing Arts. Mise en place des briques dans le mur d’honneur pour commémorer nos soldats morts en Afghanistan. Suivi d’une messe à l’église United Methodist Church de Davie.
  • Hollywood: de midi à 16 heures, BBQ au parc Topeekeegee-Yugnee, 3300 N. Park Road (entrée: $1.50). Les activités incluent aussi l’orchestre de la Garde Nationale de Floride, la 13è Armée, course d’obstacles, jeux, etc.

  • Margate: cérémonie à 10:30 au parc Veterans Memorial, 7044 NW First St.
  • Pompano Beach: Concert à 14 heures à l’église New Presbyterian Church, 600 NE 13è Avenue. C’est gratuit et il y aura une commémoration pour l’astronaute Neil Armstrong et un spectacle du ténor  James Perkowski et le New Presbyterian Church Choir.

Vous trouverez aussi d’autres activités du Jour du Souvenir ici sur le site de SouthFlorida.com.

Lundi, toutes les écoles sont fermées et les bureaux du gouvernement aussi.

Au Canada, le Jour du Souvenir est aussi célébré et on trouve d’excellentes informations sur ce site de L’Encyclopédie Canadienne.

J’en profite pour saluer avec un respect immense mes grand-parents (décédés) qui ont tous deux combattus dans les tranchées durant la Première Guerre Mondiale, et de mon père dont le régiment sous les ordres du Général Leclerc et du Général Patton a été le premier a entré dans Strasbourg pour libérer la ville et ses habitants en septembre 1944. Aussi de mes oncles paternels et maternels qui eux aussi ont combattu pour la liberté. Et je salue mon fils, officier marinier de la US Navy, qui a parcouru les océans pour maintenir la paix dans le monde.

Merci de nous lire et de commenter sur cet article. Cliquez aussi sur le le bouton « J’aime », ça nous fait toujours plaisir.

Copyright © 2012, Jean Feuillet – Tous droits réservés.
Realtor®, CIPS, SFR, CPPM

%d blogueurs aiment cette page :