Achat immobilier en Floride: avocat ou compagnie de titres

Avocat ou compagnie de titres - Immobilier FlorideCe sont les avocats ou les compagnies de titres qui s’occupent de faire les recherches sur le titre de la propriété que vous désirez acheter, et de vous donner un titre clair de tous liens financiers à la clôture de votre transaction d’achat immobilier.

En Floride, c’est au vendeur que revient le choix de prendre un avocat ou une compagnie de titres parce que c’est lui qui paiera la police d’assurance du titre de sa propriété.

Il n’y a que dans les comtés de Broward (Fort Lauderdale et les environs) et Miami-Dade où ce sont les acheteurs qui décident et qui paient pour cette police d’assurance.

C’est donc celui qui paie la police d’assurance du titre de propriété qui a le choix d’engager un avocat ou une compagnie de titres. Mais qui choisir?

Il n’y a pas de notaires en Floride excepté les notaires publics de l’État qui ont, entre autres, le pouvoir d’authentifier vos signatures sur les documents officiels. Au Québec par exemple, on les appelle des « commissaires à l’assermentation ».

Les deux, l’avocat et la compagnie de titres, n’ont qu’un objectif: vous donner à la clôture un titre de propriété exempt de tous liens financiers, donc un titre clair.

Les avocats forcément connaissent plus les lois que les compagnies de titres. Et comme les avocats vous facturent la plupart du temps pour le nombre d’heures qu’ils passent dans votre dossier, les avocats chargent plus cher que les compagnies de titres. Il y a un avantage à prendre un avocat si vous utilisez des services additionnels comme les actes de prêts hypothécaires ou dans le cas d’une reprise bancaire. Vous voudrez alors être protégé par un avocat qui prendra votre parti.

Le désavantage de choisir un avocat pour sa transaction, c’est que les avocats ne sont pas surveillés par l’État pour les transactions qu’ils font, en particulier pour la gestion des dépôts en fiducie. C’est le Barreau de la Floride qui « contrôlent » les avocats et leurs actions, et on se fie sur un avocat pour suivre la loi. En Floride, les exemples d’avocats qui sont partis avec les avoirs de leurs clients sont nombreux, et plusieurs ex-avocats pourrissent en prison aujourd’hui. Ça n’a pas redonné l’argent volé à leurs clients.

La compagnie de titres, elle, a des contraintes beaucoup plus sévères et doit répondre mensuellement au gouvernement pour lui fournir les preuves de chaque transaction monétaire qui passent dans leurs comptes de banques. Il y a peu de chances de se faire filouter.

Le choix, comme acheteur ou vendeur, revient à vous. Pour une transaction régulière au comptant, la compagnie de titres est la moins coûteuse, mais dans tous les cas, vous voulez être protégé par une police d’assurance du titre, juste au cas où.

Source: Title Insurance Tips and Secrets, by Kevin Tacher and Lex Levinrad

Merci de nous lire et de commenter sur cet article,

Copyright © 2011, Jean Feuillet,
Realtor®, CIPS, SFR

%d blogueurs aiment cette page :